REMISE A MADAME LE MAIRE DU DRAPEAU DE LA PREMIERE SECTION UNC DU TAILLAN

Publié le 08 décembre 2021

REMISE A MADAME LE MAIRE DU DRAPEAU DE LA PREMIERE SECTION UNC DU TAILLAN

Partager sur

Lien

Lien copié

Le 6 décembre, le Président de la section UNC du Taillan-Médoc a officiellement remis le Drapeau centenaire de la première section UNC de la ville, à Madame le Maire, Agnès VERSEPUY.

Quelques semaines après l’Armistice qui mit fin à la Première Guerre Mondiale, l’Union Nationale des Combattants (UNC) est créée sous la double impulsion de deux fortes personnalités a priori antinomiques : le Président du Conseil Georges CLEMENCEAU et le Père BROTTIER, aumônier militaire. Les statuts de cette association destinée à accueillir et aider les combattants rescapés du conflit (« Ils ont des droits sur nous » a dit « Le Tigre ») et les veuves et orphelins, sont déposés le 25 novembre 1918, avec pour devise « Unis comme au front ».

Le développement de l’UNC fut rapide, et partout en France, des sections voient le jour. En novembre 1919, le Maire Georges MIQUAU et le capitaine André PATANCHON créent la section du TAILLAN (qui n'était pas encore MEDOC). Les statuts sont déposés en Préfecture en 1920, et la section perçoit la même année son Drapeau.

Ce Drapeau avait été pieusement conservé par Francis DUCOS, grande figure de l’UNC et du monde combattant du TAILLAN-MEDOC. A sa disparition, le secrétaire de la section Jean-Pierre REMAZEILLES l’a récupéré et a l’a placé dans un cadre qu’il a lui-même confectionné.

Nous avons donc souhaité renouer avec la tradition, et remettre officiellement, et avec beaucoup d'émotion, ce Drapeau centenaire à Madame Le Maire. Qu'elle en soit grandement remerciée d'avoir accepté cette remise ; le vénérable Drapeau sera accroché dans son bureau et permettra notamment aux jeunes générations qui visitent chaque année les lieux de découvrir ce symbole de l'histoire communale.

Plus d'informations sur Union Nationale des Combattants du Taillan-Médoc ?

Visiter son espace

Le contenu de cet article est rédigé sous la responsabilité de Union Nationale des Combattants du Taillan-Médoc

Annonces locales